Comment trouver le sommeil quand on est énervé ?

15

De retour de la maternité, les premiers jours d’une toute nouvelle vie familiale peuvent rapidement devenir un cauchemar, si le bébé ne trouve pas de sommeil. Et pendant cette période délicate, les nerfs peuvent rapidement se décoller.

Résumé

A lire aussi : Comment affiner sa silhouette durablement ?

  • Comment aider bébé à dormir ?
    • 1 | Mise en place d’un rituel au coucher
    • 2 | Essayez l’homéopathie
    • 3 | Testez la méthode 5-10-10
    • 4 | Évitez les activités physiques ou amusantes
    • 5 | Détendez-vous !
    • 6 | Respecter les horaires fixes
    • 7 | Demander aide

Comment aider bébé à dormir ?

Comment aider le bébé à dormir ? Découvrez 7 astuces et n’hésitez pas à partager les vôtres dans vos commentaires.

1 | Mise en place d’un rituel au coucher

L’introduction d’un rituel au coucher est sans aucun doute l’une des astuces les plus courantes et efficaces. Il permet de rassurer le bébé, de lui donner des conseils et de le préparer au sommeil. Pour chaque famille de trouver leur propre, l’essentiel est de le respecter à la lettre. la bouteille dans la chambre, les mêmes mots répétés tous les soirs, toujours les mêmes caresses, un peu de musique, une chanson douce… et il a disparu. Découvrez 14 conseils sur la façon de réussir votre rituel au coucher.

A lire en complément : Quelle huile pour massage sur le visage ?

2 | Essayez l’homéopathie

Sur les conseils de votre médecin, vous pouvez essayer l’homéopathie. Calmosin, une boisson faite à partir de plantes ou de granulés Passiflora ont une bonne réputation auprès des jeunes parents. Difficile à efficacité du processus à évaluer, mais pourquoi sans passer ! L’homéopathie ne fait jamais mal. Ici vous trouverez Calmosin.

3 | Testez la méthode 5-10-10

C’est une méthode qui n’est pas unanime. Cependant, il semble que cela fonctionne dans un certain nombre de cas spécifiques. Après avoir effectué le rituel du coucher, il s’agit de laisser le bébé seul dans sa chambre, même s’il pleure, de revenir 5 minutes plus tard si les cris ne s’arrêtent pas et recommencer le rituel. Même après 10 minutes. Et dix minutes plus tard, une dernière fois. Si les pleurs ne s’est pas arrêté, il est conseillé de sortir le bébé du lit, de prendre le temps d’un câlin, de passer par certaines professions et de recommencer un peu plus tard. Certains condamnent cette méthode, considérée comme inhumaine : Ne laissez pas un bébé pleurer. D’autres croient qu’il a permis au bébé de trouver confiance et apaisant avant de s’endormir. Être néanmoins Veillez à bien distinguer les pleurs et n’insistez pas si vous sentez que vous échouerez.

4 | Évitez les activités physiques ou amusantes

Après un bon jogging, un match de football ou un saut en parachute, vous voulez rarement dormir. Eh bien, bébé est pareil. Le soir, au contraire, il est temps de fixer un moment calme : chanter des berceuses, parcourir un livre, faire un câlin… Une chose est sûre, un bébé en colère est un bébé qui ne trouvera pas facilement le sommeil !

5 | Détendez-vous !

C’est le genre de conseils qui est plus facile à dire qu’à mettre en œuvre. Surtout si, comme beaucoup, vous êtes anxieux par nature. Mais ici, le bébé est une éponge. Il ressent votre stress et ne pourra pas trouver le sommeil tant que vous n’aurez pas évacué votre peur. En bref, apprenez à vous écouter, à ne pas assumer vos capacités et acceptez de passer le relais si vous le pouvez.

6 | Respecter les horaires fixes

Bébé a ont besoin de points de repère et de fermeté. Enfin un peu comme tout le monde. Respectez autant que possible les horaires fixes. Et ne poussez jamais trop loin au lit, en espérant que le bébé tombera de la fatigue. Plus vous retardez, plus il sera fatigué, bien sûr. Mais peu importe à quel point il va être contrarié.

7 | Demander de l’aide

Veuillez noter qu’il n’est pas honteux de demander de l’aide. Avec vos parents, votre médecin, le PMI, de bons amis capables de vous écouter sans juger, de vous conseiller sans culpabilité, de vous transmettre pour vous aider à vous reposer. Encore une fois, ne prenez pas votre force et ne vous tournez pas vers les gens en qui vous avez confiance.

Pour votre mise en page, allez au Club des Parents. Vous y trouverez des promotions exclusives pour la chambre du bébé (lit, sac de couchage, pyjama…).

Pour poursuivre votre réflexion, je vous invite à parcourir les livres suivants :

  • Le gars qui ne dort pas ? Pour terminer les nuits blanches
  • Sommeil paisible et pleurant ****0
  • La nuit, nous dormons !

Et vous ? D’autres conseils à partager ? Avez-vous rencontré des problèmes ? Comment les as-tu conquis ? Partagez vos expériences dans les commentaires.

Cliquez ici pour voir le fichier complet sur le sommeil de l’enfant.

Crédit photo : Peasap