Augmentation mammaire : combien ça coûte ?

590
Augmentation mammaire : combien ça coûte ?

Lorsque vous avez des seins de très petite taille et que vous en êtes complexé, l’augmentation mammaire est la solution idoine. Cette pratique esthétique permet aux patientes de sélectionner la taille des seins qu’elles souhaitent avoir. Avec des gestes chirurgicaux techniques et précis, les médecins augmentent le volume de vos seins à souhait. 

Le tarif de l’augmentation mammaire

Le coût n’est ni contractuel, ni fixe. Ainsi, chaque praticien pourra le modifier à sa guise. Au préalable, vous aurez à dépenser environ 100 euros pour la consultation. Ce n’est que par la suite que vous aurez droit à un devis. Dans ledit devis, il sera mentionné les honoraires de votre chirurgien, le prix des implants, les frais de votre hospitalisation et de l’anesthésie. Il y aura également le prix des différentes consultations que vous aurez à réaliser par la suite et notamment, les consultations post opératoires. De manière générale, il faudra prévoir entre 5 500 et 9 000 euros. Avec ces tarifs, vous aurez droit soit à une augmentation mammaire composite, simple ou alors avec une mastopexie. En cas de besoin, vous pourrez en savoir plus ici.

A lire aussi : Eau de parfum ou eau de toilette ? Les différences

La question de la sécurité sociale

Lorsque vous bénéficiez d’une assurance maladie, la tentation est grande de la solliciter pour la prise en charge de cet acte chirurgical. Or, l’augmentation mammaire se range dans la catégorie des opérations à but esthétique. Dès lors, elle n’est pas couverte par votre assurance maladie. Toutefois, il existe certaines exceptions à ce principe. En effet, si vous souffrez d’une hypotrophie sévère de la région mammaire, votre mutuelle pourra couvrir les honoraires du chirurgien après avis du médecin conseil de la Sécurité Sociale. De même, les problèmes de seins tubéreux, d’agénésie mammaire et d’asymétrie pourront également être supportés par la mutuelle. Après l’opération, les produits de la peau seront très utiles pour faciliter la cicatrisation.

Lire également : Pourquoi opter pour des soins anti-âges bio ?